Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Lecture VO en cours

Lecture VO en cours

Coup de coeur

Coup de coeur

Lecture en cours

Lecture en cours

Library Jumpers - Tome 1 - La Voleuse de Secrets

1
Brenda Drake

LUMEN
Traduit de l'anglais par Julie Lafon et Diane Durocher
Juin 2016
492 pages
15 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Aventure, Fantastique, Bibliothèque

Quatrième de couverture : Fervente lectrice, passionnée d'escrime, Gianna a perdu sa mère à l'âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l'Athenæum, l'une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d'un mystérieux jeune homme. L'inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s'approche à son tour de l'ouvrage, elle se retrouve transportée de l'autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson… La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s'affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu'elle est l'une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu'elle est la fille de deux de ces guerriers d'exception – une union interdite – et que sa naissance n'est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d'Arik, l'inconnu aux yeux noirs de l'Athenæum… Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.

Ah ça tout est fait pour nous attirer !! du résumé tentateur à la superbe couverture dans des tons violets pénétrants. Et pourtant! Je suis déçue d'être déçue par ma lecture. Je voulais adorer cette nouvelle série très prometteuse parce que les histoires dans les histoires, les mises en abîme, un récit qui se déroule dans une bibliothèque et ces "traverseurs de rayons", une héroïne fervente de lectures, tout ça sonnait bon et original!!  Si j'ai beaucoup aimé les premiers chapitres (environ jusqu'aux 200 pages), parce qu'on était dans le sujet du saut fantastique et magique d'une bibliothèque à l'autre grâce à une formule magique qui vous fait entrer dans les livres...le reste du roman ne correspond pas du tout avec ce que j'en attendais. 

Exit les bibliothèques, bonjour l'entrée dans un monde fantastique, certes, dense, mais tellement dense que ça part dans tous les sens et sans cohérence. On prend un mixeur, rajoutez de la magie, des Sentinelles, une prophétie sur l'enfant de l'apocalypse né d'une union interdite, des créatures imaginaires (les laniars, dérivés des vampires, des magiciens, des Chimères, des changelings, des molosses), des secrets, des pouvoirs magiques sous forme de globes lumineux ou boules d'énergie (mais il y a aussi le globe de combat et le globe de la vérité)... Bref vous mélangez tout ça et ça vous donne un imbroglio parfois indigeste sans compter que vous pouvez aussi jouer sur la vague du secret de famille et des trahisons. Ma foi il faudrait faire un peu de tri dans tout ce bazar de "surnaturel" et vraiment se recentrer sur un fil directeur. Le déroulement des faits, les rebondissements et les personnages m'ont trop fait penser à un remake de The Mortal Instruments et j'étais loin de trouver mon compte dans le fameux titre de Library Jumpers qui à la base, me semble t-il devrait parler un peu plus des bibliothèques et de la lecture. Ici c'était l'entrée en matière mais pas le fond de l'intrigue et j'avoue que je reste sur ma faim. Parlons des personnages, une multitude de personnages, si bien qu'il faudra faire un peu de tri sur ceux que vous trouverez réellement attachants à savoir pour ma part Arik et Gia. L'histoire d'amour interdite ressemble étrangement à celle de Clary et Jace, mais avec des répliques d'une banalité ennuyante. Gia tient quand même la route des héroïnes young adult mais on ne sent pas réellement comment ces deux là en viennent à s'aimer.

Malgré un début de lecture prometteur qui m'enthousiasmait, ce premier tome ne m'a pas convaincue dans la durée. J'ai eu l'impression par la suite d'être propulsée dans un univers où il y a de tout (du bon comme du pas très bon) que l'action l'emportait sur la cohérence et que les personnages ne développaient pas de vrais liens, en tout cas, pas suffisamment pour qu'on les apprécie. J'ai été désappointée par la "quantité" qui l'emporte sur la qualité d'un récit qui manque non pas d'originalité car le thème était intéressant, mais de profondeur, de finesse et d'économie : trop de choses, trop d'éléments viennent détruire l'univers en lui-même. C'est dommage parce que je m'attendais vraiment à tout autre. Un loupé pour moi.

Commentaires

  1. Le thème avait tout pour me plaire... mais je pense que je vais passer mon tour, vu ton avis en demi-teinte.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr