Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Lune mauve - Tome 1 - La disparue

3
Marilou Aznar

Casterman
Paru en Mars 2013
415 pages
15 euros

Roman ados à partir de 13 ans
Thèmes : Fantastique, Adolescence, Mystère

Quatrième de couverture : À la veille de ses 16 ans, Séléné Savel voit sa vie changer brutalement de cap. Son père, un universitaire excentrique avec lequel elle vit seule en Bretagne depuis la disparition mystérieuse de sa mère Iris, six ans auparavant, l'envoie à Paris pour y entrer en seconde au prestigieux lycée Darcourt. Froidement accueillie par sa cousine Alexia qui règne sur l'établissement, pas en phase avec les codes de ce nouvel environnement très snob, la jeune fille désespère. Elle ne trouve un certain réconfort que dans la compagnie de deux garçons très dissemblables : Thomas, un jeune musicien plein d'humour qui n'est manifestement pas insensible à son charme, et surtout Laszlo, bel étudiant trouble et ténébreux, dont elle va devenir passionnément amoureuse. Mais simultanément, Séléné voit son quotidien envahi par des visions étranges, des cauchemars, des événements troublants. Amenée à enquêter sur le mystère de sa mère disparue, la jeune fille va peu à peu découvrir que celle-ci venait d'ailleurs, d'un monde parallèle où une ancienne civilisation mésopotamienne s'est perpétuée, sous l'influence d'une lune intelligente adorée comme une divinité. Les événements dramatiques qui s'enchaînent à la faveur de cette série de découvertes vont bouleverser à tout jamais l'existence de Séléné.
A propos de l'auteure : Passionnée de rock, Marilou Aznar a longtemps travaillé dans le milieu du disque. Poussée par l'envie de faire quelque chose de plus personnel, elle décide de changer de métier, et se reconvertit dans l'adaptation de séries et de films. C'est en écrivant les dialogues de ces adaptations qu'elle renoue avec l'écriture, et se lance dans l'aventure de Lune mauve, son premier roman. 


Séléné Savel est envoyée au lycée Darcourt à Paris. Elle quitte la Bretagne et son père, dépressif et complètement à l'ouest depuis la disparition d'Iris sa mère, six ans auparavant. Au lycée Darcourt, la vie est difficile. Tout le monde regarde Séléné de travers et se moque d'elle. Une réputation non méritée mais largement véhiculée par sa cousine Alexia, très populaire, qui la déteste pour des raisons qui demeurent encore obscures, non sans lien avec la mère de Séléné. La jeune fille reste discrète et solitaire. Elle fait cependant la connaissance de Nora et d'Adrien. Puis le choc arrive avec un jeune homme magnifique et ténébreux nommé Laszlo. La monotonie des cours laisse place aux émois et à l'amour. Séléné en tombe follement amoureuse et ne voit pas Thomas, un autre étudiant blagueur qui essaie tant bien que mal de la distraire. Mais Séléné déteste les acolytes d'Alexia et n'a de yeux que pour Laszlo. Si les journées défilent à toute vitesse, répétitives et lassantes ; les nuits de Séléné sont beaucoup plus mouvementées. Traquée par des cauchemars étranges, des visions d'un monde incroyable et des événements troublants qui viennent lui rappeler cruellement l'absence de sa mère, Séléné veut enquêter sur la disparition brutale d'Iris. Sur les traces de sa mère, elle va découvrir que celle-ci venait d'un autre monde, celui des T'sent, une ancienne civilisation mésopotamienne, adorant la Lune mauve, sorte de divinité. Sa mère serait donc une prêtresse d'une civilisation oubliée...

Vous n'avez pas pu échapper à la magnifique couverture irisée, d'un violet éclatant, particulièrement accrocheuse ? La disparue est le premier opus de la nouvelle série très prometteuse et surprenante de Marilou Aznar : Lune mauve. J'étais loin de me douter de découvrir un univers aussi original et fascinant, fondé sur une civilisation ancienne : la Mésopotamie. Car Ishtar, la lune mauve n'est autre qu'une entité divine, une déesse babylonienne, culturellement celle de la guerre et de l'amour. Sauf que lorsque vous commencez Lune mauve, l'inconnu est là, le mystère est entier autour de la disparition d'Iris, la mère de Séléné et de Laszlo, qui semble partager les mêmes impressions et sensations troublantes que notre héroïne

Oubliant le fantastique, l'auteur prend son temps et pose son intrigue avec précision et force psychologique car Lune mauve est également un récit efficace parfois acerbe sur le monde de l'adolescence. Séléné, a été élevé sans technologies. Elle est habituée aux bibliothèques poussiéreuses et accorde que peu d'importance à l'apparence vestimentaire. Au lycée huppé de Darcourt, les élèves bobos sont snobs et ne jugent que sur le physique, les accessoires. La différence de Séléné apparaît criante. Elle est d'emblée cataloguée et exclue. Pourtant nous avons affaire à une héroïne intelligente, mature et touchante, qui n'hésite pas à se défendre. L'auteure décrit bien l'effet de mode aveugle des portables, des blogueuses à scandale et du danger des réseaux sociaux. Elle a su mettre en évidence les aléas et les duretés de l'adolescence, souvent en lien avec le culte du paraître et les déviances : atteinte à la vie privée, diffamation, marginalisation, rejet des autres. Les répliques des lycéennes sont sarcastiques, cruelles et blessantes. Il faut s'armer de patience et de subtilité pour leur faire face. C'est donc un excellent roman d'apprentissage d'une jeune fille qui grandit avec l'absence de sa mère, porteuse d'un héritage familial lourd à assumer. La narration est dense, la psychologie des personnages soignée et affinée.

Lune mauve est une série charismatique grâce à sa part de mystère et de magie : ses paysages ombrageux, clairs-obscurs, révélateurs des tensions humaines, sa lune majestueuse et captivante, son héros Laszlo et ses prêtresses d'Ishtar... sans oublier ce talisman/bijou, porte qui accède à l'univers captivant qu'il nous reste à découvrir. J'ai aimé l'écriture de Marilou Aznar, très poétique et visuelle, qui n'hésite pas à jouer des impressions, comme une sorte d'éveil des sens à travers la musique, la peinture, la contemplation. C'est une intrigue prenante autour d'une quête des origines, quête de la vérité, quête d'un autre monde brillamment construit autour de résurgences mythiques et de multiples consonances spirituelles. J'ai trouvé ça nouveau, impressionnant, personnel (c'est le premier roman de Marilou Aznar), à la fois culturel et contemporain. Je suis conquise et j'ai hâte de découvrir la suite.


Tome 2 - L'héritière en mai/juin 2013
Tome 3 - L'affranchie en automne 2013

Un grand merci à Lucia, à Brigitte et à toute l'équipe de Casterman.
Le site de la saga Lune mauve :  http://bloglunemauve.wordpress.com/
Les avis de Thalie, Hérisson, Laure, Faelys, Ori

Commentaires

  1. une série très prometteuse !!! ça ne m'étonne pas que tu aies aimé!! ton billet est très bien écrit, comme d'habitude!

    RépondreSupprimer
  2. Toujours pas lu... mais ça ne saurait tarder.

    RépondreSupprimer
  3. comme Bladelor, il m'attend sagement dans ma PAL. mais je crois que je ne tarderai plus à l'en faire sortir...

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr