Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

CONTAGION - Dark Matter #1

0
Teri Terry

Orchard
Mai 2017
448 pages
Paperback
A partir de 8,90 euros sur Amazon.fr

Young Adult/ Thriller médical à partir de 14/15 ans
Niveau de lecture Facile
 

Thèmes : Epidémie - Disparition - Mensonges

Quatrième de couverture (Traduction personnelle) : Callie a disparu. Son frère Kai a perdu tout espoir de la revoir un jour. Jusqu’au jour où il rencontre Shay, une fille qui a vu, se souvient d’avoir vu Callie le jour de sa disparition. Son espoir renaît. Leur enquête les conduit au coeur d’un terrifiant complot, une épidémie qui fait rage dans toute l’Ecosse. Est-ce que Kai et Shay parviendront-ils à échapper à la mort et à retrouver Callie ? Contagion est le tout nouveau thriller de Teri Terry.

Teri Terry est connue pour sa trilogie dystopique Effacée et Mind Games... des livres que j’ai apprécié mais qui parfois pour leur longueur m’ont fait perdre de l’intérêt pour des intrigues qui se ressemblent. Mais Teri Terry a une bonne écriture et a souvent de bonnes idées. Alors lorsque j’ai vu son nouveau roman Contagion en VO, dans un genre qui n’est pas le sien : du thriller mélangé à des intrigues médicales et scientifiques, j’ai été curieuse.

Contagion démarre bien grâce à des chapitres courts, alertes, dynamiques qui alternent deux points de vue : celui de Callie, prisonnière sur une île et dans une cellule, et Shay, une adolescente qui vit en Ecosse. Alors qu’elle fait des courses Shay tombe sur le flyer de la disparition de Callie, il y a un an. Shay était en vacances avec sa mère et se souvient qu’elle a aperçu Callie dans les bois, enlevée par un homme dans une berline. Elle décide de prévenir les autorités et plus spécialement Kay, le frère aîné de Callie qui a perdu espoir de retrouver sa soeur vivante. Ensemble, ils apprennent à se connaître et se lancent dans une enquête périlleuse.
De son côté Callie est enfermée dans une cellule mais elle n’est pas la seule... d’autres jeunes sont piégés. Des docteurs, des infirmières, des tests médicaux, on comprend vite qu’elle est cobaye d’expériences et de manipulations. Callie nous raconte ainsi comment elle s’échappe puis meurt...
En parallèle, un virus touche l’Ecosse, une terrible épidémie qui fait de nombreux morts. Quel est le lien entre les deux affaires ?

Le point fort du roman c’est sa double narration et son choix de points de vue et surtout une écriture qui diffère de ce que fait l’auteure habituellement. C’est très vif, très intense, avec des dialogues, des questionnements, du suspense, un rythme assez intense et plein de suspense. On va suivre Callie le jour de sa mort, mais surtout après, la manière dont on elle va réussir à retrouver sa famille et les suivre alors qu’elle n’est plus. Pourtant nous ne sommes pas du tout dans une histoire de fantômes car il s’agit d’un livre autour d'une épidémie qui frappe l’Écosse. Les points de vue sont super bien trouvés et c'est là que réside l'originalité du roman :  avoir une fille vivante et une autre morte tout ça en lien avec une maladie mystérieuse et on tient là un bon roman à suspense, avec une ambiance tour à tour angoissante et addictive.

Le côté virus/ épidémie est absolument stressant et fait monter l’adrénaline. D’où vient-il ? Et qu’est-il arrivé à Callie pendant cette année ? Quel est le rôle de Callie dans l’épidémie ? Pourquoi son esprit a réussi à rester sur Terre ? L’épidémie prend de l’ampleur et le lecteur commence à stresser. Il y a des choses pas nettes qui se passent. Les 5% des personnes infectées qui survivent sont dangereuses et seront placées sous la garde de l'armée, il y a des zones de quarantaine. Il y a des disparitions inexpliquées car certains patients ont survécu mais d'autres sont retenus contre leur gré...

Au final, l’auteure nous offre un premier tome assez imprévisible et original par rapport à ce qu’on a pu lire. La narration y est excellente, surprenante aussi. Ca se lit plutôt bien et vite car il y a toute une frénésie derrière l’épidémie qui fait qu’on tourne les pages avec avidité et curiosité. La fin se termine sur un cliffhanger de folie dont je n'avais rien vu venir. Un bon point donc pour ce premier tome prometteur...

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr