Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Lecture VO en cours

Lecture VO en cours

Coup de coeur

Coup de coeur

Lecture en cours

Lecture en cours

La porte des pluies ♥ ♥ ♥

1
Texte de Jéremy Semet
Illustré par Léa Mazé

La marmite à mots
Hors Collection
Mars 2017
44 pages
12,90 euros

Album Jeunesse dès 6 ans
Thèmes : Absence, Deuil, Papa

Quatrième de couverture : Tous les soirs, la maman de Lily lui lit une histoire. Une histoire écrite par son papa. Son papa qu'elle a perdu, à cause d'une méchante Ma Ladie. Alors elle le retrouve un peu, chaque soir, entre les mots. L'histoire qu'elle préfère est La porte des pluies : l'histoire d'une petite fille qui, parce qu'elle y croit très fort, ouvre une porte magique pour retrouver les choses qu'elle a perdues. "Ton papa vivra toujours quelque part" lui dit sa maman. Mais il est où, ce "quelque part" ? se demande Lily? Alors, un jour de pluie, elle dessine une étrange porte sur la baie vitrée. Et soudain, la porte s'ouvre...

Grâce à un post facebook d'Hélène Suzzoni, auteure que j'apprécie énormément, j'ai découvert cet album et ne me demandez pas pourquoi mais dès que j'ai vu la couverture de La porte des pluies, j'ai fondu d'amour pour les illustrations de Léa Mazé. Puis en s'y penchant de plus près, lorsque j'ai lu le résumé et le thème du deuil, de la perte d'un papa, ça m'a tilté. J'ai eu le coup de coeur avant même de l'ouvrir. La lecture en fut magique, mais elle fut aussi émouvante et réconfortante à la fois, car je ne suis plus la jeune ado qui a perdu son père et qui en souffre, je suis devenue une grande fille qui pense toujours à son père, avec un sourire mélancolique et qui a réussi à être heureuse, à construire sa vie de femme. Alors cet album, bien sûr, j'aurais adoré le lire à ce moment important, il m'aurait réconforté, il m'aurait apaisé grâce aux jolis mots de Jéremy Semet qui pansent la douleur de l'absence et de la perte d'un parent. Le lien entre une petite fille et son papa est très fort, ici il passe par les histoires féériques que le papa de la narratrice écrivait. Des histoires tour à tour fantastiques, oniriques, merveilleures et féériques avec un soupçon de magie ou de choses extraordinaires.

A juste titre, la maman de Lily lui dit que son papa vivra toujours quelque part. Pour nous ce quelque part c'est souvent dans nos coeurs mais pour un enfant c'est où ce quelque part ? Lily repense à la Porte des pluies, une porte magique qui s'ouvre vers un ailleurs plein de possibilités et d'espoir, un ailleurs des choses perdues...


Alors oui le texte certes est triste mais Jéremy Semet y met beaucoup d'espoir, de légèreté, de rêves, d'amour à travers des mots justes, emplis d'émotions et de délicatesse. On parle de la mort mais en des termes doux, sensibles et bienveillants. C'est étrangement calme et serein et surtout l'auteur distille un peu de magie à travers des éléments fantastiques. La grande originalité de l'album tient à l'harmonie profonde entre le texte et les images. 

Les illustrations de Léa Mazé subliment le thème de la mort, le rend moins douloureux en captivant le regard grâce à son jeu de couleurs saisissant. Beaucoup de bleu, du turquoise et des touches de couleurs chaudes (jaune, rouge, orange) font ressortir les illustrations avec éclat, avec intensité et un certain enchantement. Ce n'est nullement un univers sombre, bien au contraire, cet album respire de luminosité et de fraîcheur. Un joli choix artistique, tout en profondeur évocatrice qui permet de parler de thèmes douloureux sans pour autant trop mettre l'accent sur le dramatique. Les illustrations m'inspirent délicatesse, espoir de jours heureux et le contraste entre couleurs froides et chaudes c'est aussi une manière d'exprimer ce que l'on ressent pendant un deuil. La tristesse, le chagrin, les larmes sont là mais on continue de penser à la personne disparue et c'est cette présence sous-jacente qui apporte réconfort comme cette Porte des pluies qui ouvre la voie à ceux qui sont partis trop vite.


J'ai donc tout aimé et j'ai été sensible au charme à la fois narratif et visuel de La porte des pluies. J'ai adoré ce voyage avec les trolls, les ogres, la sorcière et autres créatures... le côté imaginaire atténuant la réalité triste du quotidien. J'ai adoré cette touche de magie pour expliquer aux enfants que nos êtres chers sont toujours présents, d'une manière ou d'une autre, dans un quelque part ou dans leurs coeurs. J'ai été ému par les mots et éblouie par les illustrations. Un magnifique album, touchant et poignant...

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr